Les origines européennes du vin

Les origines européennes du vin

Sortons de la pluie, des grêlons et des orages. Place à l’histoire, bienvenus à tous sur le vol Vinopalacium. L’équipe vous embarque, attachez vos ceintures, installez-vous confortablement, lit, bureau, fauteuil, canapé et autre. Vous êtes prêts? Alors allons-y. Pour les retardataires, pas de panique vous pouvez nous rejoindre en plein vol.

L’arrivée du vin en Europe

Cette histoire, pourrait commencer par le fameux « il était une fois », mais ici nous ne parlons pas de mythe, de rêves fantastiques mais bien d’une réalité, le vin. Première étape de ce voyage historique, la découverte d’une transformation. Semblable à Archimède et son célèbre « Eurêka », un personnage a trouvé les bienfaits de la métamorphose du jus de raisin. Voici un récit, un mythe parmi tant d’autres qui va nous permettre de reconstruire l’histoire.

Survolons à présent la Perse et son souverain. Dans le royaume de Jamshid, on récoltait du raisin pour en faire du jus. Mais un jour, après avoir été conservé bien trop longtemps, le jus se mit à mousser. Jamshid d’habitude fort et courageux prit peur face à ce phénomène « anormal ». Il décida fort heureusement pour nous, de conserver cet étrange nectar dans une pièce isolée du château, de peur que quelqu’un n’en meure d’empoisonnement.

Un jour, Dame inconnue, déprimée et suicidaire (nous découvrons par la même occasion les fléaux sociaux les plus vieux du monde) partit à la recherche de ce «poison» pour en finir. ( La mort aux rats n’existait pas encore…). Elle but, but et re but pour être sûre de mourir. Et miracle, retrouva sa joie de vivre (ou l’ivresse, mais c’est à vous de juger). Heureuse de ses nouvelles sensations, elle vanta les mérites du divin nectar au roi qui voulut en avoir la preuve par lui-même, il prit son courage à deux mains, plus une profonde inspiration et goûta. Vous connaissez la suite de l’histoire… Ou, vous pouvez l’imaginer.

Nous allons à présent faire une escale « scientifique ». C’est situé au Moyen-Orient et autour du Caucase que des archéologues ont réussi à remonter à 7000 ans avant Jesus-Christ en ce qui concerne la viticulture. Nous pouvons donc le confirmer maintenant, après l’eau, le vin est la boisson la plus vieille du monde.

En Europe cependant, ils ont pu remonter à la civilisation grecque (vous pouvez retrouver des vins Grecques, ou des vins italiens, sur notre site de vente en ligne de vins, vinopalacium ) c’est-à-dire 8 siècles avant notre ère. Effectivement à cette période apparaissent des écrits sur un certain Dieu.

Et hop petit tour mythologique. Oui! Nous pensons exactement au même personnage. Né de la cuisse de Zeus, Dionysos comme tous les dieux avait un pouvoir, un don, une spécialité, appelez cela comme vous le souhaitez, chez Vinopalacium vous êtes libres de faire ce que vous voulez (enfin, presque…). Dionysos était spécialisé dans les fêtes et le vin, pour comparer avec notre époque, il était un peu Disc Jockey et caviste, pour les circonstances de ce choix de métier, nous sommes obligés de garder le mystère.

En Europe et plus spécialement dans les civilisations grecques et romaines, le vin était synonyme de fête. En effet l’ivresse était perçue comme un danger pour l’ordre public (Mais que font les forces de l’ordre!), ainsi la consommation était réglementée et modérée. On pouvait boire du vin en public à l’occasion de fêtes destinées à célébrer Dionysos, et en privé à l’occasion de repas entre amis au symposium (passe-temps masculin qui se traduit par «la fête du boire ensemble».)

Quelques millénaires plus tard, nous buvons plus de vin, mais la tradition reste à quelques exceptions prêt la même, et le vin se révèle avoir beaucoup de vertus.

Nous allons débarquer, mais n’oublions pas, les vins du monde que nous vous proposons, comme tout alcool, sont à boire avec modération. Alors bonne dégustation et nous espérons que vous avez apprécié le voyage avec notre équipe.