Comment se servir d’un couteau Santoku ?

Comment se servir d’un couteau Santoku ?

Le couteau Santoku est un ustensile de cuisine originaire du Japon. Littéralement, celui-ci peut se traduire comme étant un couteau « aux trois dimensions » ou « aux trois vertus ». La raison est qu’il peut à la fois trancher, émincer et ciseler. Bien que le couteau Santoku soit souvent considéré comme la version japonaise du fameux couteau de chef, il possède des caractéristiques qui lui sont propres. Ainsi, son utilisation pourrait être incommode pour ceux qui ne sont pas habitués.

Couteau Santoku : quels sont ses caractéristiques ?

Par rapport à un couteau occidental, le couteau Santoku est plus léger et plus maniable avec sa lame qui mesure, en général, entre 16 à 18 cm. Le seul souci, c’est qu’il est un peu difficile de couper des aliments trop grands avec sa lame compacte.

Très tranchant, il possède également une extrémité incurvée selon un angle de 60°. Certains modèles disposent d’une lame alvéolée qui peut s’avérer efficace pour empêcher les aliments de coller sur le couteau.

Comment utiliser un couteau Santoku ?

Le couteau Santoku est très apprécié par de nombreux chefs et convient à tout type de cuisiniers. Très polyvalent, cet ustensile de cuisine permet de ciseler les fines herbes avec une excellente précision. Aussi, en utilisant la longueur de sa lame, on peut émincer des fruits et légumes.

Par ailleurs, il faut savoir que ce couteau de cuisine nippon n’a aucune difficulté à trancher les aliments. Sa conception a été soigneusement pensée pour permettre aux chefs de hacher facilement les viandes et les poissons. D’un côté, le plat de la lame de cet ustensile peut être servi pour écraser les gousses d’ail. Enfin, certains couteaux Santokus ont des lames avec des dos permettant de briser les petits os et les carapaces.

En savoir plus sur :  Comment choisir le réfrigérateur idéal pour sa cuisine
tag : Comment choisir ses couteaux de cuisine ?