Restaurant Naniwa Coutances

Naniwa est un restaurant japonais avec une cuisine authentique. C’est un nouveau restaurant qui a récemment ouvert ses portes à Coutances (Manche). Il vous accueille en centre-ville, à la décoration épurée et nippone, et une cuisine faite maison. Ses services sont sur place ou à emporter, favorisant les spécialités japonaises (Makis, California rolls, Sashimis, Chirashis, Nigiris…).

Naniwa Coutances : Où est-il situé ?

Ce restaurant se situe dans le Manche, à l’Ouest de France. En effet, il situe au 3 rue Tournées Saint Nicolas, Coutances, France.

Quelles sont les spécialités du restaurant ?

Kazuko, la propriétaire des lieux, propose à leur carte des plats faits maison comme les Sushis, le Ramen, le Donburi et des plats à base de poisson ou de viande, crus ou cuits. De plus, ils proposent aussi des plats végétariens ou vegan. Mais il faut noter que tous leurs produits sont japonais. Mais à part les spécialités japonaises, le restaurant propose aussi un plat du jour.

Combien ça coûte ?

Les plats variants de 2 euros à 16 euros. Les incontestables sushis ont un prix qui varie de 10 à 16 euros, c’est alors la spécialité de la maison. Non seulement ils proposent des sushis, mais aussi de divers plats comme le Ramen (à 13 euros) et le Donburi (à 10 euros). De plus, le plat du jour est à 12 euros.

On peut aussi trouver dans leur carte quelques petits casses croûtes, des desserts, une formule étudiant à seulement 8 euros et la soupe Miso qui a fait fureur lors des débuts de Kako et qui est à 4 euros avec une salade de chou.

Quels sont les horaires d’ouvertures du restaurant Naniwa ?

Naniwa est ouvert du mardi au samedi, de 11h à 14h et de 17h à 20h.

Restaurant Naniwa Coutances : quelle est son histoire ?

La création du restaurant est due à la volonté de Kazuko Thibaut de partager et faire découvrir la cuisine japonaise. Kazuko, sous le surnom de Kako, affirme : « Je souhaitais faire découvrir la cuisine japonaise aux Bocains, alors en 2011 j’ai créé une microentreprise pour cuisiner des sushis que je commercialisais dans différents points de vente ».

En savoir plus sur :  Escapade culinaire au Mexique : top 4 des spécialités à déguster

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *