Restaurant cacher : qu’est-ce que c’est ?

Restaurant cacher : qu’est-ce que c’est ?

Le judaïsme établit un principe strict concernant les aliments propres à la consommation. Encore appelée cacher, il s’agit d’un ensemble de lois et de coutumes qui s’appliquent à la nourriture. Aujourd’hui, plusieurs restaurants proposent ce type d’alimentation tout en respectant les préceptes de la religion. Découvrez ici en quoi consiste le principe d’un restaurant cacher.

Le concept d’un restaurant cacher

Les repas cachers sont l’un des principes fondamentaux du judaïsme. Depuis une dizaine d’années, le marché de l’alimentation casher et plus particulièrement celui des restaurants connaît une croissance fulgurante. Dès lors, on note la création de nombreux établissements dédiés comme un nouveau restaurant à Cannes. En effet, ce type d’alimentation est l’une des nombreuses recommandations de la Thora. Le mot cacher signifie être apte ou conforme. Il existe plusieurs explications au fait de manger cacher. Les plus connues sont liées aux mesures d’hygiène au vu des conditions climatiques, les croyances, etc.

Chacune de ces propositions contient une part de vérité sans pour autant définir entièrement ce qu’est manger cacher. Par conséquent, on peut retenir que ce concept consiste à suivre un précepte de Dieu afin d’adopter une alimentation divine. Ainsi, la religion juive a établi une liste d’aliments prohibés par la Thora. Le fait de respecter ce principe permet aux pratiquants de marquer leur identité religieuse. C’est leur manière de témoigner et de vivre leur foi.

Les aliments proposés dans un restaurant cacher

Comme mentionné en sus, tous les aliments ne sont pas autorisés dans le judaïsme. Les lois alimentaires ont été émises en l’an 2448 de la Création au Mont Sinaï. Elles ont défini une liste d’aliments autorisés aux juifs, à savoir :

  • les aliments consommés dans leur état naturel
  • les produits carnés provenant de ruminants
  • la volaille d’élevage abattue selon un rituel défini
  • les poissons qui ont des nageoires et des écailles
  • les vins et les boissons alcoolisées casher.

En outre, le judaïsme interdit de nombreux autres aliments tels que les crustacés, les fruits de mer, les insectes, la chair des animaux impurs, les produits carnés et laitiers.

De plus, lorsque vous êtes un pratiquant du judaïsme, votre nourriture doit être préparée par une personne juive ou en présence d’un juif. Les produits cashers doivent répondent à des règles strictes notamment concernant l’abattage des animaux. Par exemple, une viande n’est pas casher si l’animal n’a pas été préalablement étourdi avant la saignée. Ainsi, depuis 1964, la loi française autorise une dérogation pour ce type d’abattage dans le cadre du libre exercice des cultes. Cela a permis l’accessibilité de ce type d’aliments aux pratiquants.

Moye restaurant à Cannes

Le restaurant Moye à Cannes est une adresse à ne pas manquer en région PACA. En plus des produits naturels, l’établissement propose également des repas cacher. Il propose des plats aux saveurs variées qui respectent la tradition juive. Que ce soit en termes d’entrées, de plats ou de desserts, vous ne manquerez pas de quoi éveiller vos papilles gustatives dans ce restaurant. Il s’agit d’un lieu idéal pour les amateurs de cuisine cacher. L’établissement est situé entre la pointe de la croisette et la plage.

fr_FR